Ouf ! ça y est, j'en ai fini avec le boulot!

Il était grand temps... Outre le fait que je ne rentrais plus dans ma tenue, (les clients avaient le privilège de voir mon nombril dépasser du tee shirt, quant au sarouel, je ne l'avais jamais porté aussi bas!!) j'étais surtout fatiguée, avec une tension faible... Si le médecin m'a tout de suite rassurée (en fin de grossesse, ils sont surtout vigilants aux risques d'hypertension, qui est plus dangereuse pour le bébé), il m'a tout de même arrêtée deux semaines avant le début de mon congé maternité. Prescription = du repos, prendre du temps pour soi, et vivre pleinement et sereinement les deux derniers mois de la grossesse. Ma foi, ça me va très bien comme programme!!! D'autant que jusquà présent avec Louis Jan, nous nous étions pas vraiment précipités pour préparer activement la venue de bébé... Comme si nous ne réalisions pas encore. On menait notre train train quotidien sans changement majeur vu que la grossesse se déroule très bien.

Ces deux prochains mois vont donc nous être bien profitables pour nous organiser. Puis on sent vraiment que l'échéance se rapproche.... Nous nous en rendons bien compte avec le nombre de rendez vous qui augmentent.... (visites médicales avec obstétricien et anesthésiste, dernière écho, séances de préparation à la naissance, les rdv pour trouver une crèche....) Avec tout ça, difficile de faire "comme si de rien n'était"...

Le dernier rendez vous marquant que nous avons eu a été notre 3ème séance d'haptonomie avec Chantal. Cette séance avait pour but de nous montrer comment utiliser l'haptonomie pour l'accouchement, et notamment lors de la survenue de contractions. Nous avons appris pleins de choses très intéressantes. L'haptonomie est vraiment une méthode d'accouchement à part entière, et ça je ne l'avais encore bien compris car je pensais assez naïvement que le moyen le plus efficace pour gérer au mieux les contractions était d'avoir une bonne respiration, et que c'était la base de tout. En fait pas du tout, si on a utilisé l'haptonomie lors des séances de préparation, il semble que cette méthode soit très bien. Ce qui nous a plu dans cette technique c'est qu'elle n'est efficace que si le papa, la maman et le bébé sont en "contact". Du coup, il n'y a pas du tout l'impression que c'est la maman qui fait tout toute seule.... C'est beaucoup plus rassurant. Alors concrètement, comment ça se passe?

Louis jan était derrière moi, il avait ses mains sur mon ventre et moi j'étais donc entre ses jambes, dans ses bras et mes mains posées sur les siennes.

  • 1ère étape: Chantal me pinçait violemment la cuisse pour provoquer une douleur aigüe (simulation d'une contraction). ce n'était pas du tout agréable.
  • 2ème étape: Nous entrions en contact affectif avec le bébé. Une fois le contact bien établi, Chantal me pinçait fortement au niveau de la cuisse pour provoquer une violente douleur (pour simuler une contraction). Et là, devinez quoi? bein la douleur était moins forte et beaucoup plus supportable... C'est dingue tout de même.

Sinon, pour la petite anecdote, nous ne savons pas encore où aura lieu l'accouchement... Je suis inscrite à la maternité de Champfleuri à Décines mais elle doit être transférée à la clinique Pasteur à Saint Priest, en attendant son installation définitive en mars 2009 à Grange blanche.... Pour l'instant la date du transfert est mise au 20 octobre, mais elle n'est pas définitive.... L'accouchement étant prévu le 30 octobre, on ne sait pas du tout où ça va se passer!!