Il y a quelques semaines de ça, (lorsqu'il faisait encore super froid et pas beau!) Coline a été invitée à l'anniversaire de l'une de ses camarades de classe dans un endroit qui s'appelle Chuck E cheese. Rdv à 10h... Je n'avais aucune idée du type d'endroit que c'était. En faisant une rapide recherche sur internet, il était écrit Pizzeria, mais je ne suis pas allée plus loin. Bon... nous nous y rendons toutes les deux et là, à ma grande surprise on arrive dans une sorte de fête forraine intérieure. Première chose qui m'a étonné, le check-in, check out: au moment où nous sommes rentrées, une personne nous a tamponné sur la main un numéro invisible (nous avions toutes les deux le même). Et à la sortie, la même personne s'assurait que nos numéros correspondaient, histoire que l'on ne reparte pas avec un enfant qui ne nous appartienne pas :-) Il y a semble t il eu des histoires d'enlèvements.

DSC04787

 Nous voilà donc dans une salle moitié restaurant / aire de jeux / arcade videos. Coline ne savait plus où donner de la tête. 

DSC04755

DSC04748

DSC04749

DSC04751

DSC04756

Après avoir joué une petite demi heure, les personnes invitées aux 3 anniversaires célébrés en même temps ce jour là ce sont assis à leur table pour manger de la pizza et boire du soda... Il était 10h30. Bon vous allez me dire que je radote mais bon je ne comprends toujours pas trop. Si cela était vraiment occasionnel , ça irait mais je trouve qu'ici aux Etats-unis, cela revient trop souvent pour parler d'exception. Chaque semaine, il y a une raison pour célébrer quelque chose (entre les fêtes d'anniversaires, les fêtes commerciales...). Une maman est même venue me dire à quel point c'était trop chouette de manger de la pizza à 10h du matin. Mouais...

DSC04757

DSC04759 DSC04771

DSC04760 DSC04761

Et puis biensûr une anniversaire sans gâteau ne serait pas un vrai anniversaire... Sauf que là encore bonjour les dégâts. Nous avons eu le droit à un gâteau arc en ciel , bourré de colorants strictement interdits en Europe. Ce genre de situations continue à me mettre mal à l'aise. Etre là, passive, à observer ces enfants s'empiffrer de junk food. On ne leur laisse même pas l'occasion d'apprendre à apprécier les bonnes choses. Pour moi, je considère cela comme une forme d'empoisonnement. On pense leur faire plaisir mais en fait on leur fait plus de mal qu'autre chose. Encore une fois, ce genre d'occasions revient trop souvent ici pour que je me dise que ce n'est pas grave et que je sois ok avec.

DSC04779

Bon revenons à la fête! Après le gâteau, il y a eu une petite animation sur un écran télé et la mascotte est venue souhaiter en personne un joyeux anniversaire aux 3 "chanceux" de la matinée. Une chanson, un jeu et les enfants sont repartis aux machines pour essayer de récolter le plus de tickets possible dans le but de les échanger pour des prix (le genre de prix que les parents ne veulent pas voir leurs enfants revenir avec à la maison, le genre des babioles en plastique made in China qui cassent dès leur première utilisation!).  Quelle arnaque! C'est vraiment comme à la fête forraine où on vous met sous le nez les plus gros prix que vous pouvez gagner, comme les énormes peluches, et puis il y a les bricoles cachées derrière. Avec 108 tickets gagnés, Coline est rentrée avec 3 bagues en plastique :-). C'était mignon, elle a tout de suite pensé à ramener quelque chose pour ses soeurs. Cela dit je ne sais pas concrètement combien d'argent ces 3 bagues m'auraient coûté si nous y avions été par nous même.

DSC04794 DSC04795

Coline a passé un bon moment, c'est l'essentiel, et puis et bien moi je continue mon exploration de la culture américaine...