15 mars 2015... 5 ans de Coline (et 1 an d'Elina :-) ) et tout premier marathon pour Lj. Une journée remplie d'émotions!

Cela faisait des mois que Lj s'était préparé pour cette course. Il s'est mis à courir en Décembre 2013. Il cherchait une activité physique pour décompresser du boulot et lui apporter un peu plus d'équilibre dans sa vie. Il cherchait quelque chose de peu onéreux, sans contrainte d'horaires. Puis il a commencé son programme d'entraînement spécifique à cette course en Octobre dernier. Je reste toujours en admiration face à la manière dont il s'est entraîné. Quelle persevérance et motivation! Il n'a jamais baissé les bras même lorsque les conditions étaient plus que décourageantes (pluie, vent, même neige!). Il fallait vraiment en vouloir pour se lever 5 fois par semaine à 6h du matin en plein hiver. Il a décidé de prendre cette habitude de courir avant d'aller au travail, histoire de ne pas trop empiéter sur le rythme familial. Un papa vraiment au top :-)

Mais revenons au jour J... Lever 4h du matin pour Lj, 4h45 pour les filles et moi, direction Cary, pour le départ de la course qui démarrait à 7h. J'avais espoir que les filles se rendorment dans la voiture, mais ce n'est jamais arrivé, tellement elles étaient excitées! Nous avons tué le temps en allant prendre un petit déjeuner très matinal dans un starbuck situé dans un centre commercial ouvert 24h/24. Je trouve ce concept toujours un peu fou. Il y avait peut être 4 employés pour tout le magasin. Vraiment une étrange sensation! Vous vous imaginez aller faire vos courses à 4h du matin à Carrefour ? Ce fut pour ma part, ma première expérience de balade si tôt dans un magasin! 

DSC04986

DSC04987

 Le soleil se lève, les filles ont le ventre plein et sont prêtes à décoller et aller supporter leur papa. On décide de se rendre à un premier point stratégique pour le voir passer avant d'aller garer la voiture et de prendre un bus pour nous amener sur le lieu d'arrivée. Il faut préciser qu'il y avait plus de 2300 coureurs inscrits pour le semi-marathon et 1140 pour le marathon. Les deux courses se couraient en même temps. Une sacré organisation! Nous nous sommes donc arrêtés au tout début de la course et là nous avons eu beaucoup de chance car cela faisait à peine une minute que nous étions arrivées, que Coline l'à tout de suite repéré! Bien joué.

DSC04988 DSC04998

 Notre birthday girl qui n'en a pas du tout voulu à son papa de devoir partager cette journée :-)

DSC05000

Dans le bus qui nous conduisait sur le site d'arrivée, j'ai eu la chance de parler à mon frère au téléphone. Figurez-vous qu'il venait juste de finir son tout premier marathon, lui aussi! Il a couru le marathon de Marseille le même jour. Une belle coïncidence! Là aussi, j'étais super fier de lui!

DSC05003

 Une belle rangée de toilettes portables! Remarque, il faut bien cela avec autant de coureurs!

DSC05004

 Après 20mn de bus ( qui furent une attraction à part entière pour les filles), nous voilà débarqués sur le site de départ et d'arrivée de la course. Il nous restait encore bien 2 heures à patienter. Je craignais un peu la rébellion mais les filles ont vraiment assuré et n'ont pas été trop chouigneuses! Elles observaient les coureurs aux tenues loufoques et encourageaient certains participants qui semblaient vraiment à bout. Heureusement que les coureurs du semi marathon commençaient à arriver.

DSC05008 DSC05010

DSC05020

 Je n'avais plus de sensation dans mes mains tellement je tapais et essayais d'encourager les coureurs. Et ce, surtout lors la deuxième partie du semi-marathon, où l'on a pu voir des participants aller vraiment au bout d'eux même sur les derniers mètres avant l'arrivée. C'était vraiment beau à voir! Quelle belle leçon de tenacité et perservérance. Beaucoup sont allés puisés vraiment loin dans leur ressource. C'est aussi à ce moment là que les premiers coureurs du marathon arrivaient. Y avait pas de doute, on les identifiait facilement. Un aisance et une foulée déconcertantes. Le premier a couru en 2h32 ... vraiment incroyable!

Lj m'avait expliqué qu'au moment du départ, il y avait des sortes de groupes qui se créaient en fonction des temps de course. Cela donne une cadence et évite de s'emballer. Il s'était mis en tête de courir son premier marathon en 3h15mn. Biensûr c'était une estimation car lorsque l'on se prépare à courir une telle distance, on ne va jamais courir un marathon entier lors d'un entraînement. 

DSC05021

 3h25mn, les filles le voient enfin arriver au loin. Et là c'est l'excitation générale! Lj s'approche de nous et prend rapidement Coline sur ses épaules pour franchir la ligne d'arrivée, Abi le suivant en courant. Je ne sais pas trop dans quel état émotionnel il se trouvait à ce moment là, mais c'était vraiment super qu'il ait eu ce geste à l'égard de Coline (qui était vraiment super fière!)

Screen Shot 2015-03-18 at 5 DSC05024

Il a donc fini 126ème sur 1140 et a couru en 3h26mn. Une belle performance!

DSC05026

Une fois a course finie, place au ravitaillement... Mais ce sont plus les filles qui en ont bénéficié que Lj! Au menu: pizza et boisson chocolatée... Hum ça sonne familier :-)

DSC05029

DSC05030

 Après des heures d'attente, un snack bien mérité! Lj n'avait pas une grande faim mais les filles ont mangé pour lui!

DSC05033

 J'adore cette photo avec le regard d'Abi, rempli d'admiration pour son papa!

DSC05034

DSC05037

DSC05038

DSC05040

 Puis nous voilà de retour sur l'aire de bus, prêts à retrouver notre voiture. Sur le chemin retour, Lj entend un participant dire qu'il s'est qualifié pour la marathon de Boston en ayant couru 42km en moins de 3h05mn. En effet pour ce marathon très réputé , il n'y a pas de tirage au sort mais il faut prouver que l'on est capable de courir un marathon en moins de 3h05. Un nouvel objectif est déjà en train de germer dans la tête de Lj. 

DSC05041

DSC05042

 Sa prochaine échéance? Un tough mudder vers Richmond (Virginia) en Juin. Il s'agit d'une course d'obstacles d'une quinzaine de km, favorisant un travail d'équipe et où il faut souvent surmonter certaines peurs (obstacles impliquant feu, eau, électricité, hauteurs...). Il s'est inscrit avec deux collègues de boulot. Cela s'annonce intéressant!! Et puis biensur, il y aura le marathon de New york en Novembre.

L'après midi qui a suivi, nous avons retrouvé des copains à Duke gardens. J'étais étonnée de voir Lj si frais! Cela dit, il lui aura fallu une bonne semaine pour se remettre de cet effort. Et il ressent une sorte de dépression post marathon. Il doit se recréer de nouveaux objectifs et se réinvestir dans de nouveaux projets. Pas évident comme transition!

DSC05044

DSC05045

DSC05046

DSC05048

 Quelques jours plus tard, nous avons fêté l'anniversaire de Coline dans une aire de jeux avec quelques uns de ses copains. J'avais soigneusement choisi le jour de la semaine en fonction des prévisions météorologiques, qui sont si changeantes en Caroline du nord. Et ce mardi 17 mars, il faisait 27 degrés, juste parfait :-) 

DSC05051

DSC05054

DSC05055

DSC05056

 Un super après midi en plein air, entouré de bons amis! Simple mais si efficace!

DSC05059

DSC05062

DSC05064

Un très joyeux anniversaire à ma douce Coline. 5 ans qu'elle nous remplit de joie avec sa bonne humeur et son énergie contagieuse. Elle est notre fournisseuse officielle de câlins dans la famille! Je ne connais pas d'autre enfant aussi affectueux que Coline. Elle est très sensible et tournée vers les autres. Lorsque quelqu'un est triste, elle cherche toujours à lui donner l'un de ses jouets et à le réconforter avec de douces paroles afin qu'il se sente mieux.