Si actuellement en France, vous payez en moyenne 1,30 euros le litre d'essence, ici à Durham on est sous la barre des 2 dollars le gallon!! Ce qui revient environ à 50 cents le litre !!! Cela faisait très longtemps que le prix n'avait pas été aussi bas. Je me souviens il y a 5 ans lorsque nous débarquions aux Etats-Unis, le prix du gallon était à 1,75 dollars!! Pour moins de 40 dollars, je peux donc faire le plein d'essence de mon mini-van! Plutôt cool!

IMG_5694

 Cela dit pour autant je n'apprécie toujours pas cette culture de la voiture :-(  Les transports en commun ne font pas vraiment partie du paysage! (en tout cas en ce qui concerne Durham- et j'avais ressenti la même chose à Baltimore, bien que ce soit une plus grande ville). Et quant à la marche, je n'en parle même pas! Elles est quasi inexistente. Lors de leur trajet quotidien, les gens marchent moins de 10% , le reste se fait en voiture.

Notre appartement est localisé de telle manière qu'il nous est impossible de marcher ou d'utiliser le vélo pour nous rendre à nos activités quotidiennes. Il y a des jours où cela me pèse particulièrement et j'ai l'impression d'être un vrai taxi, déposant les filles d'un point à un autre. Pas des plus épanouissants! Encore heureux que le traffic à Durham est excellent. Les embouteillages sont quasi inexistants!

download

 Récemment je me suis trouvée devant une voiture avec une plaque d'immatriculation similaire. Ici, il vous est possible de personnaliser votre plaque moyennant un petit extra. Cela m'a bien fait sourire, car nombreux sont les jours où j'ai l'impression que mon existence se limite à conduire ma tribu à droite et à gauche :-) Attendant le passage au vert du feu, je me suis mise à  compatir avec la maman qui se trouvait dans la voiture juste devant moi!

images (1)

 Ce rapport que les américains ont avec leur voiture (un article à ce sujet ici) en dit long sur leur rapport avec l'activité physique. Si les Etats-Unis sont réputés pour être une nation fournisseuse d'athlètes de haut niveau, la majeure partie des Américains se contente de soutenir leurs équipes favorites, confortablement assis dans leur canapé, devant leur immense écran de télé, à manger de la pizza et boire du coca ou de la bière. Et est-ce une conséquence directe? J'ai été frappée de voir le nombre de fitness center aux Etats-Unis. Comme s'il y avait dans l'air un sentiment de culpabilité après s'être goinffrés, avachis dans leur canapé. Voici un aperçu des YMCA que nous avons fréquentés à Baltimore (ici) et à Durham (). Les horaires d'ouvertures sont juste hallucinantes, avec des plages horaires démesurées. Ces centres sportifs poussent comme des champignons ici. On voit des gens s'y enfermer, courant sur des appareils dernier cri, sous une lumière artificielle, avec d'énormes écrans télé devant eux. Il y a quand même un paradoxe! Ce sont ces même personnes que l'on retrouve dans les salles de sport qui vont se garer au plus près de l'entrée des magasins pour avoir le moins de pas à faire. L'activité physique n'est pas vraiment "diluée" dans leur quotidien. 

La voiture a encore de bons jours devant elle ici!! S'il y a bien une chose qui me manque de l'Europe, c'est ce rapport de proximité que l'on a dans les villes, avec une culture de la marche. Les commerçants de quartier me manquent! Ce style de vie où la voiture est reine n'est vraiment pas pour moi et malgré nos 5 ans d'expatriation, je ne m'y fais toujours pas!