Je démarre l'année en respectant mes envies pour cette année 2019... Je veux plus de danse dans ma vie ! Et bien je fais ce qu'il faut pour que cela arrive! Tout d'abord, le 1er janvier, j'ai pris le temps de participer à un atelier pour ceux qui souhaitaient découvrir le monde du contact-impro. Pendant 3heures, j'ai pu en prendre plein la tête et le corps! J'ai passé un excellent moment et rencontré des gens super. Et puis faire cela le premier jour de l'année, symboliquement, le ton est donné!

Puis le 11 Janvier, je suis allée voir un spectacle de Danse produit par Renay Aumiller Dances dans lequel mon ami Matthew participait. Le spectacle s'intitulait RAW (qui signifie cru, brut, pas travaillé...). Tout de ce spectacle était unique, atypique et un peu dérangeant...

Pour commencer le spectacle se passait au Fruit, un endroit en plein essor que je ne connaissais pas encore mais dont j'avais beaucoup entendu parler. Il s'agit d'un entrepôt de 2000 mètre carrés qui date d'une centaine d'années. Initialement, ce bâtiment comportait d'immenses caisses frigorifiques pour stocker les fruits et légumes qui arrivaient par train. Aujourd'hui, le lieu a une toute autre vocation. Le propriétaire n'a pas cherché à l'aménager. La structure reste très sommaire. C'est devenu un lieu de location pour des expositions, des séances photos, des concerts, des spectacles, des conférences et même des mariages (pour ceux qui ont la fibre décoratrice, c'est une beau challenge!)

305SDillard_100906

305SouthDillard_2006

Les photos ci-dessous ont été prises sur le site de DurhamFruit.

screenshot-20181126-125328-2_orig screenshot-20181126-125425-3_orig

screenshot-20181126-125445-2_orig images

screenshot-20181126-125409-2_orig

48367674_2209754072389777_892578510021853184_n

Le spectacle mettait en avant le travail de 5 artistes locaux dont Matthew. Les 4 autres artistes étaient Renay Aumiller, Murielle Elizéon (vous l'aurez deviné, elle est française!), Tommy Noonan, et Megan Mazarick. C'était à la fois un travail de groupe et un travail solo. En effet, les 5 danseurs avaient chacun un espace different (cage d'ascenseur, sous sol, un cube...) et le public était invité à passer de l'un à l'autre. Pas de salle de spectacle traditionnelle donc avec le confort d'un bon siège :-) Nous étions soit debout, soit par terre dans la poussière, ou assis sur des chaises pliantes dans les sous sols de l'immeuble !! Rien que cela fut une expérience unique. Les danseurs ont joué pendant 3 soirées avec deux spectacles par soir.

 download

Pour des raisons de logistique, de place et de volonté de proximité avec le public, chaque représentation était limitée à 40 spectateurs. Chaque artiste avait environ 20mn de performance. Quand l'un finissait, il nous dirigeait dans une autre pièce. Et lorsque l'une des salles était trop petite pour nous accueillir tous, le public était divisé en deux.

48397817_2217126828319168_4024688367022112768_n

 Photo credit : Stephanie Leathers

49253534_10104225101699371_7333176729684410368_n

Matthew jouait au sous sol, avec pour compagnon .... un toilette remplis de pennies. Sa pièce s'intitulait "Gut reaction" (réaction viscérale). Au départ, cela n'a pas été facile pour Matthew de se lancer dans cette aventure car cela faisait des années qu'il n'avait pas fait de solo. Mais cela l'a poussé à chercher au fond de lui même.

Photo credit : Tim Walter

48963762_2235457843152733_6119569978589970432_n 46968779_2191069647591553_2381137797412028416_n

50027863_10104225089883051_8050791337357737984_n

49348582_10104225091190431_1779715201990393856_n 50085500_10104225091295221_1606680942548615168_n

La performance de Megan Mazarick était remplie de références politiques et culturelles. Elle s'était d'ailleurs "habillée" en Hillary Clinton pour la première partie de son passage! Un beau mélange de danse, de rap, et de réflexions sur la vie politique américaine actuelle.

49696305_10104225092248311_1758217846996860928_n 50428393_10104225102712341_9058539592990326784_n 

49805577_10104225090097621_3252842774965256192_n

La performance qui m'aura le plus intriguée fut celle de Renay Aumiller intitulée "Out of the blue". Le public (de 20 personnes) s'est retrouvé dans une toute petite salle carrée. Après avoir serré la main à chaque spectacteur, Renay a commencé à échanger avec un programme d'ordinateur.... Cette performance était différente à chaque fois et nécessitait la participation du public pour se dérouler. Les spectateurs ont été invités à crier des noms de qualités de mouvements puis des parties du corps. A chaque fois qu'un nouveau mot était prononcé, l'ordinateur les inscriviait et les faisait apparaître sur le mur comme un écran d'ordinateur géant. Puis l'ordinateur s'est amusé à associer par paire 1 mouvement et 1 partie du corps. Renay devait alors s'exécuter et proposer au public une danse improbable et saugrenue qui illustrait cette association. Par exemple, nous avons eu le droit à langoureux/auriculaire gauche, nez/ comme une tempête, genou/ déambulant, hanche/ sautant... Beaucoup de fous rires et de connections au sein du public mais aussi avec la danseuse. 

49938802_10104225101724321_5043120585731735552_n

 La performance de Murielle Elizéon intitulée "Cru, fragments" se passait dans une cage d'ascenseur sur un fond de musique Blues de la Réunion. Pour cette partie du spectacle le ton était plus lourd et "torturé". Murielle me donnait l'impression qu'elle utilisait la danse et son corps pour revisiter son histoire, et héritage du passé.

 49864230_10104225089718381_5351349377585643520_n 50104214_10104225101529711_1257373296769368064_n

50229533_10104225090676461_1138374111072878592_n

 J'ai vraiment adoré le format de ce spectacle avec l'impression d'avoir eu 5 shows très différents pour le prix d'un seul avec simultanément un fil directeur qui unifiait tous ces artistes. Un spectacle rondement pensé et mené ! Merci .