Le mois d’octobre est déjà bien entamé…Cela nous a fait tout drôle, lorsque la sage femme nous a dit il y a quelques semaines, « c’est bon, maintenant, le bébé peut arriver n’importe quand ! »Un beau mélange d’excitation et d’appréhension nous a parcourus lorsque l’on a entendu ces mots.

 

 

 

Cela nous a aussi replongés dans la réalité des préparatifs.

Tout d’abord un grand merci à tout notre entourage (famille et amis) pour tout ce qui nous est prêté, c’est vraiment très appréciable…

Nous faisons aussi dans la récupération…. Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de retomber sur des affaires que mes cousins et moi portions lorsque nous étions tout bébé. Elles sont toujours en très bon état, et franchement pas démodées. On compte bien en utiliser certaines d’entre elles. Voici quelques photos :

 

 

 

 

                 DSCF1177   DSCF1178

 

 

 

 

 

 

Pour poursuivre dans les préparatifs, ce week end nous avons (euh enfin surtout Louis Jan) construit le plan à langer qui ira dans la salle de bain. Etant donné qu’elle était très petite, il nous a fallu tout optimiser. On est bien content du résultat, puis c’est toujours plaisant de faire des choses par soi même.

 

DSCF1180

 

 

 

Concernant les dernières nouvelles médicales :

Lors de la visite du 9ème mois, l’obstétricien a pu sentir la tête du bébé ! Il est donc déjà bien bas, prêt à sortir….mais le col est toujours bien fermé, donc pas de panique…

Néanmoins, lors de l’examen, il avait un doute sur les dimensions de mon bassin et m’a donc demandé de faire une radiographie pour s’assurer qu’un accouchement par voie basse était possible.

Une fois la radio faite, on a refait une échographie pour avoir des mesures « fraîches » du bébé. C’est une petite crevette (2,650 kg le 10 Octobre). D’un côté ça m’arrange bien, vu que mon bassin n’est pas bien large ! L’obstétricien ne voit pas d’inconvénient pour un accouchement naturel. Après biensûr tout cela est sous réserve de comment ça se passera le jour J. Il est impossible de prévoir à l’avance ce genre de choses. Avec Louis Jan en tout cas, nous restons sereins et confiants, c’est le plus important…