Ça y est! Premier mois d'école écoulé pour mes deux grandes. Une transition qui s'est très bien passée pour toutes les deux dans l'ensemble. Et de mon côté, je suis vraiment très satisfaite de l'école et de l'ambiance qu'il y règne. Voici quelques notes de ce que j'ai pu constaster durant ce premier mois:

  • Ek Powe fait partie des rares écoles de Caroline du Nord où il est encore permis d'accompagner son enfant jusqu'à la porte de sa classe. Le directeur de l'école est présent chaque matin à l'entrée de l'établissement, pour accueillir tous les élèves et parents, et cela, avec un grand sourire et son mug de café! Beaucoup d'écoles ont une politique de contrôle beaucoup plus stricte où il faut montrer patte blanche pour chaque visite.
  • L'école fait aussi partie du A+ schools program. Les écoles faisant partie de ce programme disposent de moyens pour favoriser des enseignements interdisciplinaires. Les disciplines "artistiques" sont intriquées avec les matières plus "traditionnelles", permettant aux élèves de développer de nouvelles manières de penser, plus créatives et innovatrices. 
  • Les premières semaines, j'entendais les filles répéter "Treat other the way you want to be treated; Realize your power; offer kindness". Elles parlaient aussi d'un système de pyramide et d'une cérémonie de clés... Je ne voyais pas vraiment où elles voulaient en venir avec tous ces concepts. Heureusement, quelques jours plus tard, nous avons eu notre première réunion parent/prof et le mystère s'est éclairci! L'école suit une sorte de méthode d'enseignement qui s'appelle Responsive classroom. Les enseignants bénéficient d'outils pour que la vie de classe soit plus agréable. Les élèves développent un sentiment de communité au sein de la classe mais aussi en dehors. Par exemple, Abi me raconte que tous les après midi, avant de se quitter, les élèves prennent chacun la parole pour raconter leur point fort de la journée. Voici une vidéo expliquant très succintement le concept de "responsive classroom" 
  • Bon, bien évidemment tout n'est pas parfait dans cette école. Il y a déjà eu quelques quacks en ce début d'année, mais tout le monde (parents, enseignants, assistants, éducateurs...) fait preuve de compréhension et de patience. La dernière grande nouvelle est l'ouverture d'une 5ème classe de kindergarden car les classes sont trop chargées pour ce niveau et les enseignants n'ont même pas d'assistants pour les épauler. Cette ouverture de classe est bien sur le long terme, mais cela rend aussi les parents de Kindergaden très nerveux à l'idée d'un éventuel transfert imminent de leur enfant. Aux dernières nouvelles, la classe devrait ouvrir la semaine prochaine.
  • La première réunion parent/prof fut intéressante. Elle se déroulait de 17h à 19h30. Pizza et garde des enfants offertes! Je me familiarise doucement aux mode de fonctionnement des associations de parents d'élèves. C'est vraiment une sacré organisation et je n'y ai pas encore vraiment trouvé ma place! Il y a aussi un système de messagerie électronique où tous les parents de l'école peuvent échanger sur un forum. C'est aussi un moyen de faire circuler différentes informations. Pour l'instant, je trouve cela un peu stressant et "too much". 

DSC02084.jpg

  •  Je suis toujours un peu étonée quant à certaines pratiques, notamment le fait de collecter des fonds pour supporter l'école. Argent et écoles publiques en Amérique, il y a beaucoup à dire à ce sujet. Nous sommes sollicités en permanence pour donner de l'argent dans le but de soutenir l'école. Les "fundraising events" sont innombrables. Presque chaque jour, il y a de nouvelles opportunités: Vente de livres remplis de coupons de réductions pour différents magasins, vente de poinsettas, Tshirt, et magnets à l'effigie de l'école. Je ne pensais pas que l'aspect financier était si présent dans les écoles publiques américaines. Je pouvais encore comprendre pour les preschool qui sont privées. Mais il semble que cela soit tout autant sinon même plus dans les écoles publiques. Et dernièrement, un autre moyen de collecter de largent est d'aller manger dans un restaurant particulier (Dine out for Powe), un certain jour. En faisant cela, 10% des recettes sont reversées à l'école. 

DSC02085.jpg

  • A la sortie de l'école à 15h30, nous restons souvent jouer 30mn dans la cour de récré avant que les élèves de l'after-school programme envahissent l'espace et nous chassent. Les filles ont souvent très très faim. Elles n'ont pas eu beaucoup de temps pour manger et se laissent vite distraire par les copains. Résultats: des lunch box à moitié pleine, qu'elles dévorent à 15h30 en plus de leur goûter! Elles se sont toutes les deux faites de bons amis. Coline notamment m'épate beaucoup. Lorsque l'on marche dans les couloirs ou dans la cour, elle connaît tout le monde et est très avenante. Je pense que le fait qu'elles soient françaises joue aussi un peu en leur faveur; le personnel se souvient plus facilement d'elles car je crois qu'elles sont les seules françaises dans l'établissement.Les filles ont eu un coup de coeur pour leur prof d'ESL (English Second Langage), qui en plus vient d'accueillir deux cochons d'inde dans sa classe!
  • La maîtresse d'Abi a organisé un playdate dans la cour de récré de l'école. Elle a invité toute la classe ainsi que les parents, un dimanche après midi, pour que tout le monde puisse faire connaissance. Une super initiative qui a enchanté petits et grands! J'apprécie beaucoup sa maîtresse, qui semble se démener pour ses élèves! Nous avons aussi commencé à voir quelques livres de l'école rentrer à la maison. Pas de devoirs officielles mais chaque lundi soir, Abi rentre à la maison avec une pochette dans laquelle se trouvent 5 livres, une carte avec des mots clés (qu'elle doit savoir lire, épeler et écrire) et une fiche de consignes pour des jeux mathématiques (Fred j'ai trop pensé à toi!). Et durant la semaine, elle doit avoir pris le temps d'avoir explorer tout ce qui se trouve dans la pochette. Elle organise son temps comme elle le souhaite. Parfois, la fin de journée ressemble à la photo ci-dessous, alors on ne la pousse pas outre mesure. Elle commence à trouver son propre rythme et prend de plus en plus d'initiatives toute seule!

DSC02210 DSC02301

DSC02288

DSC02211

Quelques exemples concernant les jeux mathématiques

DSC02292

DSC02295

 

Les 5 livres de la semaine

DSC02297

DSC02298

DSC02300

Et voici son tout premier bulletin d'évaluation. Elle était très fière d'elle!

DSC02306

 

Elle aime toujours autant dessiner!!

DSC02291

Et pour notre Colinette, ça roule aussi! Elle n'est pas ultra bavarde par rapport à ce qu'elle fait à l'école. Ces derniers temps, le soir, elle me demandait souvent de lui lire un livre sur le handicap. Et quelques jours plus tard, j'ai appris qu'elle a été désignée pour aider une petite fille handicapée qui est dans sa classe. Elle doit la guider dans les couloirs et se mettre toujours derrière elle lorsqu'ils se mettent en file. Coline est très fière de ce rôle, et elle le prend très à coeur (mais pour autant elle n'en avait pas parlé!). Je suis vraiment très fière de la grande fille qu'elle devient. Elle me racontait une fois que ces copains se moquaient de sa gourde d'eau mais que cela ne l'avait pas du tout affecté. Elle a même eu beaucoup de réparti. C'est beau de la voir sûre d'elle et affirmée. Et en même temps, elle a un coeur énorme et montre aux autres beaucoup de compassion. Je ne peux pas être plus fière !

DSC02307